Extrait Warriors, tome 3

Exceptionnellement : pas de précommandes, mais une sortie directe, toujours prévue pour le jeudi 24 mars.

Ce tome 3 de Warriors est « court » comme le second, tout simplement parce que j’ai mal préparé mon plan. Le tome 4 sera donc le plus long de cette première saison et paraîtra normalement le jeudi 26 mai.

  1. Une nuit chez les immortels
  2. Le plan de Kalos
  3. Que la traque commence
  4. Effets secondaires
  5. Retour à Filombre
  6. Des vacances bien méritées
  7. Premier combat
  8. Courage, fuyons !

« Fotia est à l’extérieur de la maison d’Elie et d’Arthur. Alors que Cheyenne et Simon sont rentrés chez eux, le jeune dieu est assis sur le porche. Son regard se perd dans le ciel étoilé.

– Elie…

Fotia serre l’écharpe dorée autour de son cou.

– Si seulement je…

Les regrets s’emparent de lui. S’il n’avait pas céder à la puissance du dieu du feu. S’il n’avait pas causé autant de mal. Si seulement il s’était montré plus digne de son statut. Il aurait pu demander à Pépé Zeus de lui accorder une requête. Celle de demeurer dans le monde des mortels. Ils auraient pu sympathiser, Elie et lui. Créer des liens. Naturellement. Mais à cause de son passé, Kalos le mène par le bout du nez. Il n’eut d’autre choix que de céder face à ses menaces. Et maintenant, Elie est perdue, quelque part. Ses regrets le mènent jusqu’à sa rencontre avec elle.

– Elle n’était déjà pas normale, soupire-t-il dans un faible sourire.

Les voyages astraux ne sont pas rares, même si la plupart des mortels ne s’en rendent pas compte et accusent un rêve « réaliste ». Mais chez elle, c’était spécial. Avec l’étrange impression que ce n’était pas que son âme, mais aussi son corps qui se promenait ainsi.

Fotia dissimule son visage entre ses genoux et se traite d’idiot en grinçant des dents.

Une nuit. Elie doit passer au moins une nuit sur la terre des immortels. Sauf que Fotia ne sait pas si cela suffit pour causer des effets secondaires. C’est pour cette raison qu’il avait préféré ramener chacun chez soi la veille.

Après s’être défoulé en auto mutilation verbale, il se téléporte à Filombre. Il espère que Myon est toujours à l’auberge. Il ne prend pas la peine de frapper à la porte et le découvre allongé sur le lit.

– Hé, salut ! T’es pas avec ta clique, aujourd’hui ?

– J’ai besoin de toi, Myon, déclare Fotia en refermant la porte derrière lui.

– Hum ? C’est étrange. Kalos aussi a besoin de moi, nargue-t-il.

Fotia serre les poings.

Kalos, encore !

C’est peut-être elle qui est responsable de la disparition d’Elie.

– Ca serait plus facile de me dire la vérité, tu ne crois pas ? tente de le persuader Myon, qui a adopté un ton plus amical et moins provocateur.

– Elie a disparu.

– Je suis déjà au courant.

Fotia fond sur lui.

– Hola, tout doux ! s’exclame Myon, qui n’a rien vu venir.

Celui-ci le tient fermement par le col. De petites étincelles menacent d’enflammer ses iris dorés.

– Kalos ?

Myon approuve dans un hochement de tête.

– Ecoute, Fotia. Je ne sais pas à quelle guéguerre vous vous livrez. Je vis en solitaire avec pour plaisir les combats et la chasse. Ok, les femmes aussi, glousse-t-il.

– Viens, ordonne Fotia qui le relâche.

En bougonnant, Myon s’empare de son arc et de son carquois et lui emboîte le pas. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :