Extrait (et quelques explications) L’humaine Alpha, tome 2

Je saute sur l’occasion pour que vous compreniez pourquoi la série ne s’est pas arrêtée dès la première saison. Elle aurait pu. J’avais une fin toute prête. Mais quelque chose clochait. Et ce quelque chose, c’était Taylor et les autres personnages secondaires. Non pas dans le sens que cette histoire de triangle amoureux me passionne ^^ c’est le même le contraire : ça m’énerve !

Mais, si vous avez compris mes intentions, mon message concernant Lune sibérienne, vous savez aussi qu’il y a des « trous » dans cette histoire. Beaucoup de personnages ne sont pas traités en profondeur, enfin du moins pas assez à mes yeux. Et je veux (oui, je fais un caprice !) une fin « béton » pour ces personnages. Après tout ce qu’ils ont traversé, je veux écrire le dernier mot en me disant « ça y est, c’est terminé ».

Je cite Taylor, plus particulièrement. Et bien, si vous avez compris où j’ai voulu en venir, il reste des doutes, de très gros doutes même concernant la relation Aurora / Tony. Et c’est une zone que je veux à tout prix éclaircir.

Voilà, j’espère que ce deuxième tome vous plaira et vous donnera envie de lire la suite et la fin. (Pour rappel, L’humaine Alpha comptera 4 tomes).

C’est parti pour l’extrait de L’humaine Alpha, tome 2 à paraître le jeudi 3 mars.

 

  1. Des plans d’avenir
  2. La petite bulle éclate
  3. Les Florons
  4. Fête de départ
  5. L’autre loup
  6. Ou ce loup ?
  7. Aveux filmés

> 60 000 signes

  1. Des plans d’avenir

 

Le loup solitaire et le Berserker, armés de jumelle, ont pris leur position sur un mont qui domine les alentours. Leur condition actuelle ne leur donne pas l’autorisation d’approcher Aurora. Ainsi, ils sont relégués à un simple poste d’observation.

Maître Hobson ne veut pas prendre le risque que le Berserker se déchaîne sur ses protégés et il ne fait pas plus confiance au loup solitaire qu’est devenu Taylor. Sous sa forme sauvage, seul Flinch sait de quoi est capable Aurora. Aucun d’eux ne peut affirmer que la jeune Apha est capable de se contrôler. Si elle était une simple Oméga, cela n’aurait pas posé problème. Mais avec son statut d’Alpha, cela complique les choses. Il aurait été plus raisonnable que Tony ne fasse pas non plus parti de l’expédition, mais celui-ci est bien trop têtu et obstiné pour ne pas se lancer à la recherche d’Aurora.

– Tu vas vraiment le faire ?

Taylor soupire, agacé. Le Berserker lui pose trop de questions indiscrètes depuis que le rituel a commencé. Mais, à juste titre. L’inquiétude de celui qu’est devenu son compagnon de route est fondée. Pendant qu’ils sont mis à l’écart, Taylor a concocté un plan qui requiert la participation passive de Brad. Ce dernier lui fournit le matériel dont il a besoin et garde son secret.

– Tu sais que c’est ma seule chance.

– Je ne sais pas si les effets de la potion d’oubli dureront bien longtemps, grimace le Berserker. Wolf aime cette Alpha. Et si elle l’aime autant… Par ailleurs, ils sont entourés de personnes qui eux, ne vont rien oublier.

– J’ai juste besoin de temps, coupe Taylor. Je veux…

Il extirpe la petite fiole de la poche de sa veste et fixe le liquide qui étonnamment, ne gèle pas malgré la température.

– Je vais pouvoir changer la donne, Brad. Tony et moi serons à égalité.

– Pas d’Alpha ni de Bêta, déclare-t-il, l’air pensif. Juste deux hommes qui se battent pour une femme. Mais dis-moi, Taylor, Wolf ne t’en veut pas. Tu dors chez lui, mange à sa table. Il ne m’a pas l’air d’être rancunier.

Le loup range la fiole et garde les mains dans les poches. Un voile sombre s’abat sur son regard qui se perd dans le paysage blanc.

– C’est parce qu’il se sent coupable.

– Coupable ? s’étonne le Berserker.

– Crois-le ou non, mais quelque soit le résultat, quelques soient les conséquences de cette fiole d’oubli, c’est le seul moyen d’arranger les choses.

– Si tu le dis…

– Et je compte sur toi pour…

– Ne rien dire, bien sûr. Ne t’inquiète pas, sourit sincèrement Brad.

– Bon, je dois me dépêcher. Le sort fonctionnera mieux s’ils sont en froid tous les deux. D’abord Tony, puis Aurora. Je compte sur toi pour le reste.

Le Berserker acquiesce. Il ne laissera pas tomber son nouvel ami.

– Tu es certain qu’ils ne risquent rien ? se ravise une dernière fois le jeune loup.

– Certain. S’ils forcent les souvenirs, le cerveau réagira de deux façons : une migraine ou il créera de nouveaux liens pour conserver un sens qui leur convient. Par contre, il suffira d’un choc, d’une pensée forte en émotion et le sort sera rompu. Ah et n’oublie pas ! Une seule goutte devrait suffire. Si tu en mets plus, ils risquent de ne plus se souvenir du tout l’un de l’autre.

L'humaine Alpha tome 2

Les recherches concernant Aurora et Flinch ont toujours lieu. Le Berserker et le loup solitaire sont mis de côté, mais ce dernier ne compte pas se tourner les pouces. Taylor a concocté un plan avec son compagnon qui permettra une bonne fois pour toutes de démêler le vrai du faux dans ce triangle amoureux, où il a l’impression de ne pas avoir eu sa chance. Mais faire appel à la sorcellerie n’est pas à prendre à la légère, surtout lorsque des chasseurs de prime sont aux trousses de l’Alpha…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :