L’intruse : 4.1 Silver

Chapitre 4 partie 1 : Silver

La jeune femme est aux anges ! Elle a enfin un prénom et quel beau prénom : Silver ! Le visage illuminé, elle ne fait pas attention où elle met les pieds.

– Aïe !

Elle a marché sur un marron. Son pied ne saigne pas, mais cela reste douloureux. Greg l’invite à s’asseoir au pied d’un arbre et s’aperçoit avec étonnement qu’elle ne porte pas de chaussures.

– Comment ça s’fait ?

– Et bien… Je vivais dans une cage… Alors…

– J’comprends, la coupe Greg. Et j-n’ai rien remarqué, car ta robe est longue… Quel idiot !

Sans demander son avis, il la prend dans ses bras. L’homme la rassure ; ils ne sont pas loin de son campement. De plus, sans avoir à respecter les pas plus lents de la jeune femme, il peut marcher à sa vitesse habituelle qui est impressionnante. Pendant le trajet, Silver s’imagine à quoi ça peut ressembler, un campement. Des tentes, des petites maisons collées les unes aux autres ? En réalité, elle est loin du compte.

Ils arrivent devant un gigantesque manoir, presque mieux gardé que le château. En y repensant, Silver trouve étrange de ne pas avoir été arrêtée par quiconque durant sa fuite. Peut-être était-ce le pendentif ? Ou un coup de chance ?

Ses pensées sont rapidement interrompues par des saluts quasi-militaires à l’intention de Greg. Toutefois, des paires d’yeux curieux se posent rapidement sur elle et commencent à les cerner.

– Hé ! Hé ! Vous allez lui faire peur, à la p’tite ! grommèle Greg.

– Mais… C’est bien… Une humaine ?

– Une fille au sang-chaud ? enchérit son comparse.

– LA fille au sang-chaud, t’veux dire ! Y en a qu’une dans tout l’ royaume ! L’humaine née de parents vampires ; une vraie légende ! s’écrie un autre.

– On peut la toucher ?

Greg fulmine et lance des ordres abracadabrants pour que les soldats se dispersent.

– Faudra qu’tu fasses gaffes à ces zigotos ! Y sont pas méchants, mais z’ont un p’tit pois à la place du cerveau, soupire-t-il, exaspéré.

Greg la garde dans ses bras jusqu’à ce qu’ils pénètrent dans le manoir. Comme l’endroit est exempt de garde, il la remet sur pieds. Silver s’extasie devant les décorations chics et somptueuses.

– Tu viens du palais, pourtant ?

La jeune fille mime la cage, ce qui fait rougir son sauveur.

– Je-j’suis désolé… J’arrive toujours pas à croire qu’on t’a traité comme un vulgaire piaf…

– Pendant ma fuite, je n’ai pas pris la peine de regarder vraiment autour de moi. Je n’ai fait que suivre le tapis rouge avec les broderies bleues comme me l’avait dit son altesse.

Greg lui tapote le haut de la tête. Ils continuent silencieusement leur marche et arrivent bientôt dans un bureau. Le regard de Silver se pose directement sur les énormes bibliothèques. Elle laisse échapper une exclamation de surprise.

– Qu’est-ce que tu nous as ramené, Greg ! tonne une voix glaciale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :