La perle des Indes de Louise Allen

Donc comme prévu, je surfe sur les nouveautés en ce début d’année et j’attaque avec La perle des Indes de Louise Allen aux éditions Harlequin historique.

Petite précision  :  je n’ai jamais lu de Harlequin. Tout ce que je sais, c’est soit on aime, soit on déteste !

En premier lieu, comment suis-je tombée sur ce roman ?  Je l’ai emprunté à une amie qui ne l’a pas encore lu. Elle non plus n’a jamais lu de romans de cette maison d’édition et la pris car elle est fan des romans qui se rapportent à l’Inde. Et je crois qu’elle aura quelques surprises  :  elle n’aime pas les romans érotiques !

Entendons-nous bien  :  ce n’est (je pense) ni un roman érotique ni une romance légère. Mais les termes  « reins en feu », « sexe dur », et « flamme entre les cuisses  » sont presque omniprésents !  Alors oui, il faut aimer ce genre de romance avec de fortes allusions sexuelles.

Bon, passons maintenant à ce qui nous intéresse. Comment ça la partie intéressante est terminée !  Et bien non, elle ne fait que commencer  !

Derrière ce roman se dissimule les différences entre Orient et Occident. Ainsi, on en apprend plus sur l’Inde et l’Angleterre au XVIII ème siècle. Surtout en ce qui concerne les statuts et comment se comporter en société. Par exemple, j’ignorais que le salut changeait en fonction de son propre statut et celui de son interlocuteur. Bon je connais la base, mais de là à faire la différence de salutation entre baronnet, baron, duc, marquis et si on est soi même un comte et cie… Tout est bien détaillé qui plus est. Et puis, il est expliqué aussi comment se mettait en place les mariages aussi bien anglais qu’indien !  On en apprend beaucoup sur le statut des femmes dans ces deux pays et pour ma part, j’ai trouvé ca très intéressant !

Alors, globalement, que penser de la Perle des Indes de Louise Allen.

Je dirais que c’est un roman détente mais attention, il fait tout de même plus de 300 pages  :  donc (sauf si vous êtes un gros lecteur) il faudrait plutôt le commencer un vendredi soir en vu d’un week-end détente.

Ce roman n’est pas un coup de cœur et malgré la romance omniprésente, j’ai passé un bon moment  !

C’est donc avec surprise que j’attribue la note de 4/5 à ce roman Harlequin historique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :