Extrait : Warriors, tome 1

Warriors tome 1

Voici l’extrait, qui est aussi le prologue de Warriors, tome 1. (J’avais complètement oublié de le poster !)

115 000 signes

Collection Aventures

COMMANDER

Prologue

Dans un paisible village, bordé par une rivière à l’eau claire et par une forêt luxuriante, un petit groupe en jupette fait la loi.

Celui-ci est composé de quatre filles prénommées Lola, Lauren, Amanda et Amélie. Elles forment les L.A.L.A, très redoutées par les élèves non-populaires du coin.

Lola a les cheveux clairs et si frisés et dressés sur la tête, que l’on croirait qu’elle se peigne à l’électricité statique chaque matin. Au premier abord, on se fait piéger par ses airs de bonne vivante, toujours le sourire aux lèvres. Mais au bout de quelques temps, -plus ou moins vite selon son degré de tolérance envers son interlocuteur-, on se rend compte qu’elle n’a rien de jovial…

Et pourtant, cela n’a pas empêché Lauren de se joindre à elle et de devenir l’une de ses meilleures amies. Une anglaise d’origine à la chevelure châtain, joueuse de tennis, à la voix aigue et aussi d’une grande naïveté. Tout ce que l’on sait, c’est que, d’une fille qui ne ferait pas de mal à une mouche, elle est passée d’une ricaneuse du malheur des autres.

Amanda est la dernière arrivée dans le groupe. Elle vient de la Grande Ville, là où l’on respire les pots d’échappements et où les parents ont peur de laisser leurs enfants sortir dans les rues passée une certaine heure. Peut-être que ce sont ses récits mouvementés qui lui ont valu le respect de Lola. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’une ancienne chef de gang rejoint ce trou perdu. Cette position l’a promu immédiatement au rang de bras droit. Heureusement, cela n’a que peu d’importance pour Lauren, tant qu’elle peut encore participer aux pyjamas partys organisées par Lola.

Et enfin, Amélie. Elle aussi, vient de la Grande Ville, bien qu’elle n’ait jamais connu Amanda. La Grande Ville porte bien son nom. Les habitants sont trop nombreux pour se rappeler de chaque personne croisée dans les transports en commun. Lola a tout de suite craqué sur cette petite rousse maigre comme un clou. Elle avait décelé la petite étincelle qui ferait d’elle, un jour, son plus fidèle bras droit. Mais pour le moment, Amélie se positionne en bas de la hiérarchie.

Les L.A.L.A sèment la terreur parmi les collégiens et imposent même le respect auprès des lycéens. Des dures à cuire ou des expertes de la torture mentale. Elles sont gratifiées de divers titres honorifiques qu’elles portent avec fierté.

Mais il y a une personne que Lola hait plus que quiconque. Une fille qui se prénomme Élie. Sa haine est telle, qu’elle la poursuit dans ses rêves, où la petite brune rondelette chute dans les escaliers ou se fait dévorer par un requin. Après ces nuits magiques, Lola est de bonne humeur, jusqu’à ce qu’elle croise de nouveau Élie et sa bande…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :